Construire un garage : quelle est la marche à suivre ?

Quelles que soient vos motivations (protéger votre véhicule, entreposer du matériel de bricolage, stocker vos meubles entre deux déménagements…), construire un garage ne s’improvise pas. Voici les démarches administratives à effectuer et les points à scruter en priorité.

1. Quelles sont les démarches administratives à accomplir ?

À moins qu’elle ait été prévue dès la construction de votre maison, la création d’un garage doit obéir à certaines règles. Si son emprise au sol ou sa surface de plancher dépassent 20 m², votre futur garage devra faire l’objet d’une demande de permis de construire. En dessous de ce seuil et jusqu’à 5 m², une simple déclaration préalable suffira. Dans le cas d’un garage qui jouxterait votre habitation, un permis de construire sera exigé si vous habitez une commune soumise à un Plan Local d’Urbanisme (PLU) et que la surface de plancher ou l’emprise au sol sont supérieures à 40 m². Ou encore si la création de votre garage fait que la surface ou l’emprise totale de la construction dépassent 150 m². 
Votre garage devra également se conformer aux règles d’urbanisme locales telles que définies dans le PLU de votre commune : choix des matériaux et des couleurs, type de toiture, distances à respecter…

Bon à savoir

Une fois achevée la construction de votre garage, vous serez redevable de la taxe d’aménagement.

2. Dimensions, type d’ouverture… Comment bien penser votre garage ?

Pour ce qui est de la superficie de votre futur garage, sachez que les professionnels préconisent généralement de 12 à 18 m² pour une voiture de dimensions standard et une trentaine de m² si vous prévoyez d’y garer deux véhicules. Mais gardez à l’esprit que la plupart du temps, un garage ne sert pas qu’à éviter que votre voiture ne dorme dehors ! Il pourra ainsi pallier l’absence d’un grenier ou d’une cave en vous permettant d’y entreposer cartons, meubles, machine à laver… Bref, mieux vaut voir grand pour éviter de vous retrouver à l’étroit dans votre garage.

Enfin, pour ce qui est de la porte de votre garage, vous avez l’embarras du choix : en PVC, en bois, en acier, ouverture automatique ou manuelle, ouverture par le haut ou sur le côté...